Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Les Éditions de Juillet - Spettri di Famiglia
Les Éditions de Juillet - Spettri di Famiglia
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Spettri di Famiglia - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Les Éditions de Juillet - Spettri di Famiglia
Charger l'image dans la galerie, Les Éditions de Juillet - Spettri di Famiglia
Charger et lire la vidéo dans la visionneuse de la Galerie, Spettri di Famiglia

Spettri di Famiglia

Prix régulier €150.00

Prix unitaire par 

Options

Spettri di Famiglia est une quête fièvreuse. Celle d’un photographe de renom, la quarantaine passée, prenant connaissance de ses origines napolitaines. Il s’ensuivra de multiples voyages qui, à défaut de vérité, nourriront un récit autofictionnel empreint de poésie noire.  

« Ce sont des images charbonneuses, enfouies depuis des lustres, puis lentement remontées des galeries profondes de la mémoire, ces endroits dédiés au pire et où l’on n’aime guère traîner. Ces images sont l’obscur récit d’un abandon, la fin brutale d’une enfance française, tranchée au hachoir. Un soir, à la fin des vacances, un père dit à Charlotte, sa fille d’une dizaine d’années, “on ne peut pas te ramener avec nous, il va falloir que tu restes ici”. Et ici c’est l’Italie, c’est Naples, l’étranger, le bout du monde et pour une enfant, sans ses parents, la fin de tout. Et ce tout s’est joué sans explication, hors de la raison, du bien comme du mal. Simplement, la foudre du malheur s’est abattue, un soir d’été, à la fin des vacances. »

 

Extrait du texte de Jean-Paul Dubois, Prix Goncourt 2019

--------

Ulrich Lebeuf, né en 1972, est un photographe français. 

En mai 2016, il reçoit le Prix Jean-Dieuzaide, décerné par l’Académie des arts de Languedoc, qui  récompense le travail du photographe, non seulement pour son rôle de témoin lors de grands événements via ses clichés pour la presse française et internationale, mais aussi pour son engagement dans la promotion de la photographie,  en tant que directeur artistique.

Membre de l’agence MYOP depuis janvier 2007, ses travaux sont publiés dans Le Monde, Libération, The New York Times ou des magazines comme Grazia, VSD, Géo, M Le Monde

En parallèle à son travail pour la presse, il poursuit des travaux photographiques plus personnels, dans lesquels il emploie des techniques proches de l’art pictural.

-----

128 pages
± 100 photographies
Couverture cartonnée et toilée
Format : 212 x 300 mm

ISBN : 978-2-36510-107-3


 

Fermer (esc)

Newsletter

Une fois par mois, découvrez notre actualité, nos nouvelles parutions et profitez d'avantages exclusifs.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique