Mourir d'amiante - Les Editions de Juillet

Merci de nous indiquer la quantité souhaitée

-

Très tôt reconnu pour ses qualités isolantes, l’amiante fut utilisé dès les années vingt dans les chantiers navals, les équipements automobiles et le bâtiment. La rentabilité importante de ce matériau lui valut le surnom « d’or blanc ». Pour protéger leurs profits et l’emploi, nombre d’entreprises ont tu à leurs salariés sa dangerosité pendant plusieurs dizaines d’années.

Aujourd’hui, les malades de l’amiante se comptent par milliers. Au cœur de ce mensonge, Eternit, producteur de fibro-ciment. Pourquoi compte-t-on plus de 1 500 victimes parmi les salariés de cette entreprise, dont environ 400 sont décédées ? Qui a menti ? Pourquoi le bilan est-il si lourd ?

Brigitte Chevet et Richard Volante sont partis à la rencontre des salariés des sept usines françaises de cette entreprise.

ISBN : 2-9523336-5-3