Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet
Charger l'image dans la galerie, Gardiens du temps - Les Editions de Juillet

Gardiens du temps

Prix régulier €40.00

Prix unitaire par 

Seulement 2 restant

Situé sur le toit des Cévennes, l’Observatoire du mont Aigoual est la dernière station météorologique de montagne habitée en France. Gardiens du Temps questionne les évolutions de la science et la place de l’Homme dans la nature, à travers l'histoire du quotidien des quatre salariés et résidents permanents de l’observatoire, qui résistent aux conditions climatiques extrêmes de cette montagne, et à la disparition de leur métier. 

Les évolutions technologiques des sciences du climat ont relégué les compétences naturalistes d'observation au second plan, et désormais les météorologues regardent moins le ciel que l’écran. 

À l’Aigoual, l’humain occupe encore une place privilégiée. Les instruments du parc sont régulièrement entretenus, les météorologues gèrent un centre de tests en conditions extrêmes...Et l’été, dans l’exposition préparée l’hiver, ils accueillent du public à qui ils expliquent les principes de la prévision.

Mais ce qui intrigue les visiteurs, c’est surtout ce mode de vie de gardien de phare : comment tient-on l’hiver dans cette bâtisse grinçante, enfoui sous la neige ou séquestrés par le vent ?

Déroulant une galerie de portraits de ces hommes et femmes, en dialogue avec un paysage olympien à la puissante dimension atmosphérique, le récit emprunte à la mythologie les codes d’une représentation métaphorique et poétique de ce monde en désuétude. Les Gardiens du Temps semblent fabriquer les phénomènes météo à l’abri de ces épais murs centenaires. Ou les convoquent-t’ils au dedans pour une dernière danse?

La station de l’Aigoual se destine maintenant à une nouvelle histoire. Le site se transforme en un centre de sensibilisation au changement climatique, qui ouvrira en 2022. Un choix symbolique fort, et un beau projet d’avenir pour ce lieu menacé, où l’on questionnera un sujet d’actualité. Mais aussi une page qui se tourne pour l’Aigoual, après plus d’un siècle d’observation et de transmission humaine.

L’histoire des Gardiens du Temps, de témoignage à hommage, devient donc encore plus précieuse et nourrit un imaginaire nécessaire à notre société en mal de rêve et porte un héritage poétique et humaniste rare, qu’il est important de transmettre.

-----

Florence Joubert travaille dans les domaines de l’architecture, du patrimoine et de la science, et y explore l’univers des métiers. Elle a notamment suivi le chantier de la Fondation Louis Vuitton durant 6 ans, collabore régulièrement avec le Centre scientifique et technique du bâtiment, et révèle les gestes de savoir-faire de l’artisanat de luxe pour différentes maisons. Elle collabore par ailleurs régulièrement avec la presse en commande (Polka, L’Obs, Le Parisien Week-End, Zadig…) et y publie aussi ses récits de voyage en latitudes extrêmes, en photos et écrits. Ses sujets de prédilection, à la marge du documentaire, racontent des lieux à la dimension historique forte et des personnages singuliers en étroite relation avec la nature.

Le texte est de Fabien Ribéry, auteur, agrégé de lettres modernes, chargé de cours à l’Université Bretagne Occidentale (UBO) et journaliste free lance. Il publie des chroniques régulières et autres articles dans son blog, l'intervalle, et  Artpress, la revue L’Infini (Gallimard), la revue de la MEP, Halogénure, Profane, 29200 …

-----

Format 210 x 270 mm
Couverture cartonnée
ISBN : 978-2-36510-092-2

Fermer (esc)

Newsletter

Une fois par mois, découvrez notre actualité, nos nouvelles parutions et profitez d'avantages exclusifs.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique